RSS

« DEAD AGAIN IN TOMBSTONE » (2017)

08 Fév

« I’m getting too old for this dyin’ shit ! », lâche Danny Trejo en ressuscitant pour la troisième fois depuis le début du film. Sequel du semi-nanar de 2013, « DEAD AGAIN IN TOMBSTONE » réalisé au Canada par un Hollandais, est une des pires sequels qu’il soit donné de voir.

À 73 ans bien tassés, l’ami Trejo a perdu beaucoup de sa superbe. Il semble encore plus petit dans son cache-poussière de cuir noir et serre ses grandes dents blanches en tirant à deux revolvers. Mais sa légendaire férocité s’est évaporée. Et l’absence de Mickey Rourke, attraction du n°1, se fait cruellement ressentir. Le scénario ? Une vague histoire de grimoire satanique piqué à « EVIL DEAD », convoité par un officier sudiste (Jake Busey, tout en rictus) et aussi le retour de ‘Guerrero’ dans sa ville natale où il retrouve sa mamita qui a l’air plus jeune que lui et sa plantureuse fille. C’est pourri de ralentis, de contrejours publicitaires et cela s’achève en film de zombies dans un showdown d’un grotesque achevé ! C’est franchement stupéfiant de n’importe quoi sans aucun contrôle, jusqu’aux décors qui semblent avoir été plantés la veille par Lapeyre.

Trejo en est, à l’heure où sont écrites ces lignes, à son 350ème film et il n’en est donc pas à un navet près vu sa cadence de tournage. ‘Guerrero’, l’envoyé de Satan est un de ses trois rôles récurrents avec Machete et Bad Ass, et très certainement le héros de western le plus improbable de l’Histoire du genre.

« DEAD AGAIN IN TOMBSTONE », suite d’un film déjà pas bien fameux n’avait aucune chance de s’élever au-dessus de sa condition de DTV fauché et d’une laideur à faire peur. Même le fan aveugle et sourd de Danny commencera à trouver qu’il exagère un peu et que, effectivement, il commence à devenir « too old for this shit ».

AGAIN2

JAKE BUSEY ET DANNY TREJO

Publicités
 

17 réponses à “« DEAD AGAIN IN TOMBSTONE » (2017)

  1. Patrick

    8 février 2018 at 10 h 11 min

    J’aime bien Danny Trejo mais pareil on tombe plus sur des séries Z que B ces dernières années en regardant ses films.

     
  2. JICOP

    8 février 2018 at 10 h 41 min

    Rien que le CV du réalisateur Batave vous fiche une de ces déprimes 😀
    Quand à Trejo, faut qu’il arrête les conneries, ou qu’il se reconvertisse dans les chaînes de resto  » tacos et fajitas  » à son nom, s’il a des pensions alimentaires à payer.

     
    • walkfredjay

      8 février 2018 at 10 h 43 min

      En effet. Je pense que ce film marque la fin de mon intérêt (fluctuant) pour la filmo du brave mais trop peu regardant Danny.

       
  3. Kinskiklaus

    8 février 2018 at 11 h 14 min

    Une daube intersidérale. Pas surpris au final car c’est exactement ce que j’imaginais. Et c’est vrai que l’ami Danny se ratatine avec les années, si ça continue, on pourrait le retrouver prochainement à l’affiche de « Blanche Neige et les sept nains partent en guerre ».

     
  4. lemmy

    8 février 2018 at 11 h 53 min

    350 films… Il y a pire que lui, je viens de voir la filmographie d’Eric Roberts sur Imdb : un minimum de 50 projets pour 2018 faits ou à faire (et on n’est qu’en février), sans compter les séries télé où il peut apparaître dans plusieurs épisodes, sinon tous ; idem pour 2017 et 2016…

     
    • walkfredjay

      8 février 2018 at 12 h 55 min

      L’explication vient du fait que ces acteurs, comme Lance Henriksen, Trejo, Roberts, ne tournent souvent qu’une journée sur leurs films. Les producteurs ont besoin d’un petit « nom » pour faire joli sur l’affiche au milieu de complets inconnus. Cela fait que, bien mené, ils peuvent tourner plusieurs films dans la même semaine. Pas sûr qu’ils aient le temps de lire les scénarios, en revanche !

       
      • lemmy

        8 février 2018 at 12 h 57 min

        Dans un récent entretien, Eric Roberts dit qu’il peut même tourner sur deux projets le même jour, genre je profite de la pause pour aller ailleurs.

         
      • walkfredjay

        8 février 2018 at 13 h 01 min

        J’avais lu une interview de l’acteur Dabbs Greer qui racontait qu’à ses débuts, il traînait dans les studios et qu’il tombait fréquemment sur un assistant ou un casting director qui cherchait quelqu’un en urgence pour une panouille. Là, il pouvait apparaître dans trois ou quatre films dans la journée ! Ça explique certaines filmos…

         
  5. Edmond

    8 février 2018 at 13 h 15 min

    Meme sa dernière pub est indigeste ! ::D

     
  6. Ludovic

    4 mai 2018 at 16 h 57 min

     
    • walkfredjay

      4 mai 2018 at 17 h 03 min

      MAIS QU’EST-CE C’EST QUE ÇA ??? 😮

       
      • lemmy

        4 mai 2018 at 17 h 09 min

        Abominable ! Je n’ai jamais vu ça ! Mes yeux viennent d’exploser !!!

         
      • walkfredjay

        4 mai 2018 at 17 h 31 min

        Mes tympans saignent !!!

         
    • Edmond

      5 août 2018 at 12 h 22 min

      Merci Ludovic pour cette monstruosité !😎

       
  7. walkfredjay

    4 mai 2018 at 18 h 16 min

    Pour mémoire, Danny Trejo en est à son… 25ème tournage en 2018 (nous ne sommes qu’en mai !) en comptant cette merveille de David Guetta. Il doit tourner en prenant sa douche et aux WC, j’imagine, sinon c’est infaisable !

     
  8. Kinskiklaus

    4 mai 2018 at 19 h 26 min

    Il a pété un câble Ludo ou quoi ??? Trejo, 25 tournages en quatre mois ? Même Depardieu n’a jamais tourné autant, c’est dire !

     
  9. Corey

    4 mai 2018 at 22 h 16 min

    Alors que Nicolas Cage n’en est qu’a trois films depuis le début de l’année…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :