RSS

« KINGSMAN : LE CERCLE D’OR » (2017)

12 Mai

Trois ans après le premier film, « KINGSMAN : LE CERCLE D’OR » réunit la même équipe pour une seconde aventure d’Eggsy, le super agent secret juvénile, élite d’une société secrète d’espionnage. On s’en réjouit, vu l’excellent souvenir qu’on garde du n°1. Mais on aurait dû se méfier, car souvent succès engendre surenchère et à ce petit jeu de la superproduction bien des films ont perdu leur âme.K2

C’est hélas, le cas de ce second opus, enseveli dès la première séquence d’action sous des monceaux de CGI pas toujours très heureux et tué dans l’œuf par un scénario indigent, recyclant maladroitement les données établies trois ans auparavant. C’est donc – mais on commence à prendre l’habitude – trop long, trop répétitif, dépourvu de la moindre petite surprise et définitivement anéanti par de très mauvaises idées comme les épouvantables apparitions d’Elton John, summum de bêtise tombant complètement à plat. On n’écoutera plus jamais ses chansons de la même façon, après ça !

Alors oui, Taron Egerton est toujours bien sympathique dans le rôle principal, Colin Firth éborgné, fait un comeback bienvenu, Halle Berry est inattendue en geek rêvant d’action. Mais Julianne Moore est à côté de la plaque en narcotrafiquante foldingue s’efforçant de surpasser Samuel L. Jackson dans le cabotinage en roue-libre, Jeff Bridges, la diction de plus en plus pâteuse, passe en voisin en chef des barbouzes U.S. et Channing Tatum ne fait guère de progrès. Mark Strong apparaît moins figé que de coutume dans son personnage de ‘Merlin’.

On doit aux comédiens les rares instants de plaisir d’un film franchement redondant et inutile, où on cherche vainement l’humour et l’originalité du film de 2014, en n’y trouvant que débauche d’effets spéciaux numériques et rabâchage fatigué. Le même syndrome en fait, que tous ces films de super-héros Marvel ou DC qui pensent pouvoir compenser l’absence de scénario solide par des images spectaculaires.

Publicités
 

4 réponses à “« KINGSMAN : LE CERCLE D’OR » (2017)

  1. Patrick

    12 mai 2018 at 8 h 50 min

    Je ne me suis toujours pas décidé à voir le premier, il faut dire que je ne raffole pas trop de ce qu’a fait Matthew Vaughn et le côté « regardez-moi car je suis un film trop cool » me lasse un peu.

     
  2. lemmy

    12 mai 2018 at 12 h 37 min

    J’ai beaucoup aimé le premier. Mais j’ai détesté ce second film, lourd et à « l’idéologie » sous-jacente vraiment merdique, même pour moi – à l’antithèse du premier film – signe que le film est mal foutu ou du moins trop-plein.

     
  3. Edmond

    12 mai 2018 at 16 h 09 min

    1er opus excellent ; quant au 2 ème no comment

     
  4. JICOP

    12 mai 2018 at 17 h 12 min

    Déjà que le no1 était two much , qu’est ce que ça va etre là ?
    C’est reparti dans le n’importe quoi . Violence décomplexée , humour à froid , situations impossibles et personnages échappés d’un cartoon dégénéré .
    J’ai pas compris le culte autour de ce film .
    Comme disait Murtaugh  » je suis trop vieux pour ces conneries !!  » 🙂

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :