RSS

« NOS ÂMES LA NUIT » (2017)

21 Mai

Jane Fonda et Robert Redford, icônes des années 60 et 70, sex symbols et tous deux politiquement engagés, ont tourné trois films ensemble : ils étaient mariés dans « LA POURSUITE IMPITOYABLE » (1966), « PIEDS NUS DANS LE PARC » (1967) et se retrouvèrent en 1979 pour « LE CAVALIER ÉLECTRIQUE ».SOULS

« NOS ÂMES LA NUIT » est donc leur 4ème collaboration et c’est octogénaires, qu’ils partagent l’affiche d’une comédie dramatique sur deux « seniors » voisins et veufs, qui entament une relation basée d’abord sur le compagnonnage puis sur l’amour. C’est filmé avec une totale absence de parti-pris par Ritesh Batra, qui en fait une sorte d’aimable téléfilm tout au service des deux stars. En fait, le film rappelle confusément « LA MAISON DU LAC » où Jane Fonda tentait de se réconcilier avec son père Henry, au seuil de la mort. Cette fois, c’est elle qui doit affronter ses erreurs passées et de nombreux éléments narratifs renvoient au film de 1981.

On peut être ébranlé par cette rencontre crépusculaire, par des touches psychologiques subtiles, mais ce qui émeut vraiment c’est de voir les deux acteurs qu’on a suivi pendant toute leur carrière, marcher avec difficulté, avec ces visages ridés, changés par diverses techniques de rajeunissement, mais encore maîtres de leur talent et faisant preuve d’un métier qui mérite un total respect. Redford a de très belles scènes avec le petit-fils de sa partenaire et celle-ci confronte son peu sympathique fils Matthias Shoenaerts dans une ou deux séquences sans concession. À noter les brèves apparitions de Bruce Dern, plus tout jeune non plus, dans un rôle de pilier de bar cancanier.

Par sa facture modeste, sa tonalité en demi-teintes, son refus des grandes exhibitions, « NOS ÂMES LA NUIT » ne révolutionne rien, même dans l’appréhension qu’on peut avoir de ses deux stars. Mais c’est un joli hommage à ce tandem qu’on a vu naître chez Arthur Penn, mûrir chez Sydney Pollack et aujourd’hui, continuer d’exercer leur art avec grâce et intelligence.

Publicités
 

Une réponse à “« NOS ÂMES LA NUIT » (2017)

  1. Kinskiklaus

    21 mai 2018 at 7 h 49 min

    Superbe chronique, bravo Fred !

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :