RSS

FRANÇOISE BONNOT : R.I.P.

12 Juin
BONNOT

FRANÇOISE BONNOT (1939-2018), CHEF-MONTEUSE D’EXCEPTION, 48 FILMS SEULEMENT  À SON ACTIF MAIS UN NOMBRE IMPOSANT DE CLASSIQUES.

Publicités
 
 

8 réponses à “FRANÇOISE BONNOT : R.I.P.

  1. JICOP

    12 juin 2018 at 19 h 09 min

    Cimino ne s`etais pas trompe en l`engageant sur l`annee du dragon . La scene de la fusillade dans le restaurant Chinois est , a ce titre , eloquente .
    Une grande professionnelle . Bravo madame .

     
  2. Kinskiklaus

    12 juin 2018 at 20 h 26 min

    Je ne connaissais malheureusement pas son nom mais j’ai vu au moins un bon gros tiers des films sur lesquels elle officia. De nombreuses collaborations avec Verneuil (dont elle fut l’épouse) et Costa-Gavras notamment. Pas de bons films sans monteur d’exception. RIP

     
    • walkfredjay

      12 juin 2018 at 20 h 50 min

      Métier encore plus ignoré du grand public que celui de directeur photo, mais tout aussi primordial dans l’esthétique et l’efficacité d’un film.

       
  3. Corey

    13 juin 2018 at 0 h 11 min

    Son nom est évidemment associé à Melville, car elle a appris le métier à partir de 1959 sur deux hommes dans Manhattan, sur les pas de sa mère Monique qui était la monteuse attitrée de Melville, jusqu’au Samouraï. Avant d’être la monteuse de L’armée des ombres (ou elle fait une apparition en tant qu’actrice), elle a aussi fait office de doubleuse sur plusieurs films.

     
  4. Dino Barran

    17 juin 2018 at 11 h 25 min

    Oscarisée pour Z en 1970.

     
    • walkfredjay

      17 juin 2018 at 11 h 33 min

      Amplement mérité ! Montage fabuleux. Et grand film, bien sûr…

       
  5. Dino Barran

    17 juin 2018 at 11 h 43 min

    La construction du film est effectivement originale, insérant des retours en arrière et des scènes fantasmées. On la retrouve dans d’autres films de Costa-Gavras.
    Quelle est la part de la responsable du montage dans cette construction ? Se chargea-t-elle uniquement de l’aspect technique ou eut-elle son mot à dire dans le découpage, ce qui en ferait une actrice essentielle de la réussite du film ? Peut-être Costa évoque-t-il ce point dans ses récentes mémoires…

     
    • walkfredjay

      17 juin 2018 at 11 h 57 min

      Il y a effectivement ces effets, puis un travail culotté sur la bande-son, sur le mixage… Oui, qui de la monteuse ou du réalisateur a le plus apporté au style du film ?

       

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :