RSS

« KILLING FIELDS » (2011)

29 Sep

TKFRéalisé par Ami Canaan Mann (fille de Michael, ici crédité comme producteur), « KILLING FIELDS » est un polar fiévreux, intense et complexe, dont la narration évoque davantage un roman qu’un scénario traditionnel et qui envoûte progressivement jusqu’à suffocation complète.

Alors qu’un serial killer sévit dans les bayous du Texas, un flic new-yorkais, un jeune enquêteur local et une femme-shérif – ex-épouse du second – sont sur ses traces. L’enquête est incertaine, les fausses-pistes sont nombreuses et les meurtres particulièrement atroces. Le rythme est lent, le déroulement pas toujours linéaire et les changements de points-de-vue abondent, mais le film bénéficie de décors rarement vus et surtout d’un casting de toute première classe : Sam Worthington qui n’a jamais été meilleur qu’en policier provincial violent et sous-tension, Jeffrey Dean Morgan en coéquipier hanté par ses échecs passés. Sa relation émouvante avec la petite paumée Chloë Grace Moretz est pour beaucoup dans l’intérêt qu’on porte à l’histoire. Et il y a également Jessica Chastain dans un rôle pas suffisamment développé de shérif au poing leste, Jason Clarke inquiétant à souhait en voyou peroxydé et tatoué jusqu’aux yeux, Stephen Graham glauque à souhait et encore Sheryl Lee en souillon irrécupérable et Annabeth Gish dans de trop brèves apparitions. Que du très beau linge qui achève de donner du cachet à « KILLING FIELDS » et à le hisser bien au-dessus du DTV qu’on pouvait redouter au premier abord.

Un bon polar extrêmement noir et sous-évalué qui gagne à être revu.

TKF2

JESSICA CHASTAIN, SAM WORTHINGTON, JEFFREY DEAN MORGAN ET SHERYL LEE

Publicités
 

3 réponses à “« KILLING FIELDS » (2011)

  1. Thomas

    29 septembre 2018 at 6 h 11 min

    le fait divers à l’origine du film a aussi inspiré la saison 1 de True Detective

     
  2. Patrick

    29 septembre 2018 at 8 h 22 min

    « sous-évalué qui gagne à être revu »

    J’en doute en tout cas je n’ai pas du tout envie de le revoir, on sent le polar sombre qui veut jouer dans la cour des grands mais qui n’y parvient pas.

     
    • walkfredjay

      29 septembre 2018 at 10 h 25 min

      Je te rassure Patrick, il n’est pas obligatoire de revoir les films réévalués par « BDW2 ». Pas encore…

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :