RSS

« RAMPAGE – HORS DE CONTRÔLE » (2018)

04 Oct

Quand on voit l’affiche de « RAMPAGE – HORS DE CONTRÔLE » de Brad Peyton, on se dit que Dwayne Johnson a réussi l’improbable pari d’être devenu en quelques années une sorte de Tintin du 21ème siècle avec le physique de M. Propre et le second degré bon-enfant d’un Burt Reynolds bodybuildé et sans perruque.RAMPAGE.jpg

Le sujet de « RAMPAGE » ? Alors, comment dire… Pour aller vite, c’est l’attaque de Chicago par un gorille albinos, un loup et un croco rendus gigantesques à cause des expérimentations de méchants milliardaires. Ils ont à leurs trousses un spécialiste des primates (Johnson) qui tente de sauver son pote gorille qui n’est plus lui-même et le ‘Negan’ de « WALKING DEAD » (Jeffrey Dean Morgan) dans un numéro de flic pince-sans-rire à la Tommy Lee Jones. Aller plus loin serait à la fois fastidieux et vain : on ne va quand même pas voir « RAMPAGE » pour son scénario ! De la première à la dernière image, c’est n’importe quoi, du pur délire post-adolescent comme la plupart des films récents du « Rock », une sorte de grand-8 de CGI plutôt réussis, de « one liners » parfois drôles, truffé de clins d’œil à « ALIEN » (l’excellent prologue dans l’espace), « KING KONG », « PREDATOR », « GODZILLA », etc.

C’est indéniablement sympathique, parce que ça ne se prend jamais au sérieux, l’intérêt est maintenu par la vigueur du montage et le spectaculaire sans limite de certaines séquences d’action. Dwayne s’amuse dans un personnage qu’il a déjà beaucoup joué, au point qu’on se demande pourquoi les scénaristes prennent encore la peine de changer son patronyme de film en film, Morgan cabotine avec classe, Malin Akerman est une méchante tout à fait odieuse et amusante, Naomie Harris fait un joli couple avec son armoire à glace de partenaire. Allergiques au second degré régressif et décomplexé des productions « Made-in-Rock », passez votre chemin, ce n’est certes pas le film qui vous fera changer d’opinion sur lui. Pour les autres, c’est une centaine de minutes épuisante, du fast-food de luxe qui ne prétend pas être autre chose que ce qu’il est.

 

 

Publicités
 

12 réponses à “« RAMPAGE – HORS DE CONTRÔLE » (2018)

  1. JICOP

    4 octobre 2018 at 7 h 35 min

    1. Dwayne Johnson file un mauvais coton.
    2. Il est desormais sur que l’ami Walkfredjay couve un mal etrange. Se farcir l’integrale de The Rock avec un tel enthousiasme , il y a forcement un virus inconnu qui se propage a grande vitesse .
    3. MAIS QU’EST CE QUE C’EST QUE CE FILM ? . Rien que l’affiche donne des suees.
     » Allo, docteur Choukroun, Venez jetter un oeil sur BDW2, il y a du boulot  » 😅

     
    • walkfredjay

      4 octobre 2018 at 10 h 32 min

      La relation trouble et inexpliquée liant The Rock à « BDW2 » s’apparente au passé de votre ami Fred qui, tout jeunot déjà, traînait ses copains au cinéma pour voir les pires horreurs avec Charley, Marvin, Van Cleef ou Kinski, en leur affirmant que ça allait être un grand moment ! Dwayne et Statham ont pris la relève de ces cultivateurs infatigables de navets, pour mon plus grand (mais inexpliqué) bonheur. 😀

       
  2. Seb

    4 octobre 2018 at 8 h 13 min

    4. Apparenter The Rock à « une sorte de Tintin du 21e siècle » (sic) semble confirmer les récentes rumeurs comme quoi BDW2 serait devenu un blog dangereusement intégriste et iconoclaste.

     
  3. Darcotik

    4 octobre 2018 at 13 h 06 min

    Cette fascination pour The Rock et le vide qui l’entoure devient quelque peu….. suspecte.

     
  4. Edmond

    4 octobre 2018 at 18 h 18 min

    Je soupçonne l’eminent Walkfredjay de posséder l’intégralité des oeuvres des frères Bogdanoff ! Ceci lié au visionnage de  » Tentacules  » ainsi qu’à la consommation excessive ( à mon avis ) de Redbull donne le résultat navrant de ce jour . Puisse t’il se ressaisir !

     
    • walkfredjay

      4 octobre 2018 at 18 h 36 min

      Bon, je vais freiner sur le Redbull, revendre mon « TENTACULES » au bon coin… MAIS JE GARDE MES DWAYNE JOHNSON !!!

       
      • Marc Provencher

        4 octobre 2018 at 18 h 46 min

        « … revendre mon « TENTACULES »… »

        Mais as-tu pensé, malheureux, que si tu revends ton ‘TENTACULES’, quelqu’un d’autre risque de le voir ? C’est un peu comme la vidéocassette contaminée de ‘RINGU’…

         
      • walkfredjay

        4 octobre 2018 at 18 h 52 min

        Je ne peux plus la garder, Marc… Je rêve sans arrêt de Dwayne Johnson dans la djellaba de John Huston, en train de casser la gueule à la pieuvre géante. Mon psy me dit que ça ne peut pas durer.

         
  5. JICOP

    4 octobre 2018 at 19 h 57 min

    Il me faudra encore longtemps lire des commentaires sacrileges sur ce blog , moi qui ne reve que du blu-ray director’s cut / master edition / platinium premium / ultimate de  » Tentacules  » avec commentaire audio de Bo Hopkins et interview exclusive de N.Hercule, responsable des costumes sur le film .
    Et vous ne songez qu’a vous moquer. ..pffff

     
  6. Miguel

    5 octobre 2018 at 8 h 39 min

    C’est du Godzilla vs Kong (ou plutôt George). Ça éclate des building en milles miettes et ça fait valdinguer à l’aise tout ce que les US Marines leurs envois pour les foutre en l’air. Les CGI sont très bien fait et même certaines scènes sont assez bluffantes. Pour le reste, on s’en fout ou on s’y colle sans risque de perdre le fil de l’intrigue.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :