RSS

INGMAR x 39 !

09 Oct

Pour le visiteur de « BDW2 » amoureux de l’œuvre d’Ingmar Bergman (oui, ça paraît bizarre, mais ce n’est pas forcément antinomique !), les prestigieuses éditions américaines Criterion pour célébrer le centenaire du réalisateur, mort à l’âge de 89 ans, annoncent pour fin novembre, la sortie d’un imposant coffret Blu-ray comprenant pas moins de 39 films.

Des classiques archi-connus, des œuvres plus rares, des versions cinéma et télévision pour certains, pléthore de suppléments d’époque, plus un gros livre. Le tout pour environ 200 $. Bien sûr, cela sous-entend qu’il faut être prêt à casser sa tirelire et à visionner des heures de (grand) cinéma en suédois sous-titré anglais. Ou alors espérer un jour, un équivalent en France.BERGMAN

Notons – encore et toujours – l’absence inexpliquée de « FACE À FACE » (1976), avec Liv Ullmann et Erland Josephson, film totalement introuvable en vidéo, hormis une ou deux éditions anciennes et de qualité déplorable. Pourquoi cette absence ? Gageons que Criterion doit être sur le coup !

Publicités
 

8 réponses à “INGMAR x 39 !

  1. Seb

    9 octobre 2018 at 12 h 02 min

    Wow, ça fait sacrément envie ! Je suis moi-même un inconditionnel sans bornes du génie suédois, lequel je vouais pourtant aux gémonies quand j’étais plus jeune, connaissant à peine son œuvre (je crois que je n’avais vu que Le septième sceau) et la rattachant stupidement à un cinéma « prétentieux et barbant ». J’en suis bougrement reviendu depuis !
    S’il fallait n’en garder qu’un ? Allez, deux minimum: Fanny et Alexandre et Les fraises sauvages.

     
    • walkfredjay

      9 octobre 2018 at 12 h 37 min

      Moi ce serait « LE SILENCE », qui continue de me fasciner à chaque vision.

       
      • Seb

        9 octobre 2018 at 12 h 45 min

        Très hermétique, celui-là, pour ma part… mais ça ne veut pas dire que j’ai pas aimé ! Il fait partie des Bergman « difficiles » qu’il me faut revoir (j’ai eu un peu le même effet avec Persona notamment).

         
      • walkfredjay

        9 octobre 2018 at 12 h 49 min

        C’est peut-être cet hermétisme qui me fascine. On n’en fait jamais totalement le tour…

         
      • Seb

        9 octobre 2018 at 12 h 54 min

        Dans le principe, je préfère le côté plus humain et chaleureux qui émane des deux titres que j’ai cités plus haut. Mais j’aime aussi Bergman lorsqu’il nous déboulonne de notre piédestal !

         
      • Marc Provencher

        9 octobre 2018 at 14 h 29 min

        Moi, Bergman, c’est pour reluquer des nanas canon, comme Gunnel Lindblom qu’est vraiment gironde.

         
      • JICOP

        9 octobre 2018 at 14 h 31 min

        Idem .
         » le silence  » est un de mes Bergman preferes.
        Je prefere le Bergman introspectif avec egalement  » le visage  » ,  » Une passion  » ou  » le 7eme sceau  » . Pour peu qu’on aille au-dela d’un certain ascetisme, la recompense est au bout.
        Souvent copie, le cinema du Suedois est un genre a part entiere . Magistral.

         
  2. JICOP

    9 octobre 2018 at 14 h 23 min

    Tres beau coffret . J’espere qu’is auront reussi a mettre  » l’oeuf du serpent  » qui est une production Allemande. J’attendrai un coffret made in France. Du Bergman sous-titre en Anglais, je suis pas encore d’attaque. 😁

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :