RSS

LECTURE POUR TOUS !

25 Oct

Le voilà ! Le livre que tout le monde attendait ! Les amoureux de western, de cinéma italien, de Sergio Leone, de cache-poussières, d’harmonica, d’yeux en gros-plan, bref… De cinéma tout court. Pile pour fêter le cinquantième anniversaire de la sortie du film ! Oui, un demi-siècle…WEST BOOK

« ONCE UPON A TIME IN THE WEST – SHOOTING A MASTERPIECE », est signé Christopher Frayling, spécialiste n°1 mondial de l’œuvre leonienne et préfacé par Quentin Tarantino. Documents inédits, interviews, photos rares, extraits du scénario, etc. Le Walhalla n’est pas loin, amici miei !

L’ouvrage sort incessamment en Angleterre et on en reparle le plus rapidement possible.

Publicités
 

24 réponses à “LECTURE POUR TOUS !

    • walkfredjay

      25 octobre 2018 at 11 h 08 min

      Ce n’est pas le même livre. Celui qui va sortir n’est consacré qu’à « IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST ». L’autre est une bio de Leone.

       
      • Patrick

        25 octobre 2018 at 13 h 22 min

        Je n’ai pas fais attention.

         
      • walkfredjay

        25 octobre 2018 at 13 h 24 min

        Un peu normal, vu que c’est du même auteur, avec la même photo de couverture ! 🙂

         
  1. Corey

    25 octobre 2018 at 22 h 21 min

    Belle rétro/expo Leone à la Cinémathèque en ce moment. Avec, peut-être fin novembre, une masterclass en présence du maestro Ennio. Je croise les doigts…

     
  2. elborak

    26 octobre 2018 at 17 h 59 min

    Une interview de Claudia cardinal dans le Figaro :
    http://www.lefigaro.fr/cinema/2018/10/09/03002-20181009ARTFIG00237-claudia-cardinale-charles-bronson-ne-parlait-a-personne.php
    Elle y raconte que Charles Bronson ne parlait à personne, et qu’une fois tourné sa scène, il se mettait à l’écart et jouait avec une balle. Du coup, hors caméra, elle s’est beaucoup rapproche de « cheyenne » Jason Robards. Quant à Henry Fonda, la présence de sa femme très jalouse était problématique, et n’avait que des regards « haineux » pour Claudia !
    Elle a eu de très bons rapports avec Leone, jusqu’à partager son intimité familiale.

     
    • walkfredjay

      26 octobre 2018 at 18 h 56 min

      Liv Ullmann aussi avait raconté que Bronson passait son temps à pétrir une balle de tennis, entre les prises de « DE LA PART DES COPAINS » et qu’il ne lui avait jamais adressé la parole ! Sacré Charley…

       
      • JICOP

        26 octobre 2018 at 19 h 13 min

        De deux choses l’une : soit Charley s’inspirait de la  » methode  » pour rentrer dans son personnage de justicier solitaire , soit Jill Ireland menacait de lui arracher les yeux s’il reluquait d’autres femmes. Je vois que ca. 😆

         
      • walkfredjay

        26 octobre 2018 at 19 h 17 min

        Bronson ne faisait pas la gueule qu’aux femmes. Il ne parlait vraiment à personne ! Vincent Price le détestait à cause de cela.

         
    • JICOP

      26 octobre 2018 at 19 h 08 min

      Claudia a quelque peu abuse du bistouri 😧

       
      • walkfredjay

        26 octobre 2018 at 19 h 15 min

        Oui, c’est assez terrible… Et j’ai vu des photos récentes d’Ursula Andress et Raquel Welch ! Les fantasmes adolescents en prennent un sale coup… 😦

         
  3. JICOP

    26 octobre 2018 at 19 h 24 min

    Charley avait des amis dans le metier au fait?

     
    • walkfredjay

      26 octobre 2018 at 19 h 31 min

      Si on se fie aux diverses biographies (Jill Ireland, Michael Winner, Richard Fleischer) ou interviews, non. Mais certaines photos prises pendant des soirées hollywoodiennes le montrent plutôt sociable et souriant. Comment différencier la réalité d’une légende forcément réductrice ?

       
  4. JICOP

    26 octobre 2018 at 19 h 46 min

    Oui c’est assez troublant. Timidite maladive ou exces de concentration durant les tournages.
    Ou cicatrices d’un passé complique. Voila bien ce qui pourrait interesser un biographe inspire.

     
    • walkfredjay

      26 octobre 2018 at 19 h 53 min

      Hélas, comme on en avait déjà discuté, il n’y a plus beaucoup de survivants de cette époque pour apporter des témoignages de première main. C’est vraiment dommage… Pratiquement plus aucun partenaire significatif hormis Marlène Jobert, Delon, Jacqueline Bisset, deux ou trois autres de moindre importance. Très peu de réalisateurs hormis Walter Hill… C’est un peu du gâchis !

       
      • Corey

        26 octobre 2018 at 21 h 15 min

        Et surtout, Bronson n’intéresse plus personne en France. Lui si populaire a l’époque est tombé complètement dans l’oubli. C’est triste.

         
      • walkfredjay

        26 octobre 2018 at 22 h 48 min

        Personne ? Sympa pour nous !

         
      • Corey

        26 octobre 2018 at 23 h 09 min

        Oui, évidemment… Je ne nie pas l’importance de le blog dans le paysage cinématographique du web (la preuve, c’est le seul que je consulte !), mais je veux dire par la qu’il n’y a aucune presse sur Bronson. Très peu de film sortent en blu-ray, aucune bio ni aucun livres en français, très peu d’articles ou de sujets en règle générale, et quasi aucune rediffusion de ses films à la télé.
        Bref, il était hyper populaire de son vivant en France (je me rappelle des articles réguliers sur son couple), et j’ai l’impression que loin d’être passé à la postérité, il est tombé dans l’oubli.

         
      • walkfredjay

        27 octobre 2018 at 8 h 30 min

        En France, tu as sans doute raison. Mais au vu des sorties DVD ou Blu-ray aux U.S.A., en Allemagne ou en UK, je dirais qu’il parvient tout de même à surnager un peu partout dans le monde, comparé à des contemporains comme Marvin, Van Cleef, Coburn et autres.

        Malgré tout, les récentes sorties françaises de coffrets HD consacrés à « MR MAJESTYK » ou « LE FLINGUEUR » (dont les livrets mettaient en valeur le mythe de l’acteur par une multitude de photos) et l’édition d’un livre intitulé « BRONSON », vont en sens inverse de tes affirmations. Je ne vois aucun équivalent concernant d’autres stars des années 60/70 (excepté McQueen ou Eastwood).

         
      • Corey

        27 octobre 2018 at 10 h 35 min

        Bon, Fred, tu n’est pas difficile. Le livre Bronson est un roman, il n’existe pas une seule bio de l’acteur en français, pas un seul livre qui rappelle sa carrière ! Et rien, absolument rien dans la presse cinéma à l’occasion, par exemple, d’anniversaires de sa naissance, de sa mort ou de ses grands films. Et ça, c’est un signe. Quand il n’y a pas de presse ni d’édition…
        Les sorties Blu-ray sont rarissimes, et le beau coffret du Flingueur est opportunément sorti après le remake du film avec Statham, qui aurait pu d’ailleurs remettre un coup de projecteur sur Bronson, tout comme celui du justicier avec Willis… Nada !

         
  5. JICOP

    26 octobre 2018 at 19 h 51 min

    Oui j’ai vu Raquel dernierement ( en photo hein 😅), ca pique un peu les yeux !!
    Pour une suite d' » un million d’annees avant J.C  » , il va falloir beaucoup d’imagination .😆

     
  6. Kinskiklaus

    26 octobre 2018 at 23 h 03 min

    Tu te trompes Corey, Bronson intéresse encore beaucoup de monde en France. Malheureusement, je pense que la plupart des moins de 25 ans ignorent jusqu’à son existence. Par ailleurs, je m’étonne du fait que la télévision rediffuse très rarement ses films. J’ai 36 balais, quand j’étais gosse, mes parents ne captaient que trois chaines et, peut-être que la mémoire me fait défaut, mais ces chaines diffusaient assez « souvent » « Le passager de la pluie », la série des Justicier, quelques westerns etc. Comme déjà raconté ici il y a plusieurs années, sans être fan, j’aime beaucoup Charley et j’ai l’impression qu’il fait partie de ma vie depuis toujours.

     
    • JICOP

      27 octobre 2018 at 7 h 15 min

      Malheureusement vous avez raison tous les deux .
      Bronson est , comme d’autres , victime d’une certaine forme d’amnésie culturelle généralisée ( au sens large évidement ) .
      A 48 balais , je me souviens sans peine de mes jeunes années cinéphiliques ou la télé entretenait une certaine forme de mémoire cinématographique à travers le cine-club , le cinéma de minuit , cine-cinemas , étoiles et toiles etc…
      On connaissait sans probleme de vieux acteurs comme Jules Berry , Louis Jouvet ou Michel Simon ou des réalisateurs anciens comme Renoir ou Carné et la télé diffusait des films de toutes époques en début de soirée .
      De nos jours il existe une obsolescence programmée du cinéma . Les films sont vieux après 20 ans et on en fait des remakes illico plutôt que de promouvoir et péreniser les originaux .
      A part McQueen et Marylin pour leurs cotés iconiques et/ou publicitaires , les acteurs d’un ancien temps sont peu à peu oubliés , sauf par les mordus comme nous .
      Une leçon d’humilité et de modestie .

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :