RSS

Archives de Catégorie: ACTU DE BDW2

EN BLU-RAY MADE IN U.S.A. !

USA BR

ÉCLECTIQUES SORTIES U.S. EN HD : UN CHABROL, UN BURT DES DÉBUTS, UN (GRAND) MELVILLE ET UN REDFORD DANS SES DEUX VERSIONS.

Publicités
 
 

QUELQU’UN…

Dans la série « BDW2 a testé pour vous », aujourd’hui : « QUELQU’UN DERRIÈRE LA PORTE » qui vient de sortir en Blu-ray en Espagne, pour la première fois dans le monde. Indispensable pour les bronsonophiles incurables, car l’acteur y tient un de ses rarissimes rôles de composition (un violeur en série amnésique !), le film lui-même n’a rien d’un chef-d’œuvre, malgré un scénario assez malin de transfert d’identité.QDP BR.jpeg

Mais quid du transfert, justement ? Eh bien, ce n’est pas la grande joie. L’image est tout juste correcte, pas vraiment supérieure à un bon DVD, on a droit à une piste espagnole et à une autre anglaise, mais – et ça c’est très irritant – avec des sous-titres ibères imposés et inamovibles. Le Blu-ray porte l’estampille Studio Canal, ce qui laisse craindre qu’une (éventuelle) sortie française se fasse sur le même master. Perfectible, donc.

 

QUELQUES SORTIES HD AUX U.S.A.

4BR

4 BLU-RAYS DE FILMS RARES : DONT UN POLAR CANADIEN, UN FILM DE FANTÔMES EFFRAYANT ET LE MEILLEUR ALAN PARKER.

 
5 Commentaires

Publié par le 29 avril 2019 dans ACTU DE BDW2, SORTIES DVD ET BLU-RAY

 

IL FUT UNE FOIS… L’OUEST !

Avant toute autre considération, « ONCE UPON A TIME IN THE WEST : SHOOTING A MASTERPIECE » de Christopher Frayling, qui vient de sortir en Grande Bretagne, est définitivement l’ouvrage que tout le monde attendait depuis… plus de 50 ans. Un imposant pavé de plus de 320 pages grand format, pas facile à soulever. Des interviews inédites du décorateur, d’Ennio Morricone, de Jason Robards (où on apprend que Leone avait promis à Bronson et lui qu’ils seraient ensuite les stars de « IL ÉTAIT UNE FOIS LA RÉVOLUTION » !), des photos de plateau jamais publiées, des anecdotes croustillantes sur Sergio Leone (sa panique en découvrant que Fonda avait vieilli), un extrait du scénario original, des clichés de plusieurs séquences coupées au montage, etc.

CHFR

EN ROUTE POUR LA CONFÉRENCE DE PRESSE À ROME, LE PREMIER JOUR DU TOURNAGE

Et pour les fans de l’ami Charley Bronson, un peu en manque ces derniers temps sur « BDW2 », une petite révélation du scénariste Sergio Donati. L’auteur italien raconte qu’à son arrivé à Rome, Bronson demanda à le rencontrer pour « retravailler » son dialogue avec lui. L’acteur, nerveux à l’idée de porter une production de cette importance sur les épaules selon Donati, demandait qu’on modifie certaines répliques, qu’on trouve d’autres manières de les formuler. Jusqu’à ce que Donati, irrité, comprenne soudain que l’Américain avait… un défaut d’élocution ! Il prononçait ses « s » en sifflant, ce qui donnait un son proche du « f ». Et Bronson s’efforçait donc de supprimer le maximum de mots comprenant des « s ». Donati lui répondit qu’il aurait pu le dire tout de suite et qu’il ne retoucherait pas un mot. Bronson, bien sûr, lui fit la gueule jusqu’à la fin du tournage !

Et ce n’est qu’une des multiples anecdotes révélées par ce bien beau livre préfacé (longuement !) par l’intarissable Quentin Tarantino.

 

KLUTE IS BACK… AND HE’S IN HD !

KLUTE BR

LE CHEF-D’OEUVRE SUFFOCANT D’ALAN J. PAKULA REÇOIT LE TRAITEMENT CRITERION POUR TRÈS BIENTÔT AUX U.S.A. ! BONNE NOUVELLE.

 
7 Commentaires

Publié par le 17 avril 2019 dans ACTU DE BDW2, SORTIES DVD ET BLU-RAY

 

SO LONG, JAN…

Aujourd’hui, ce qui reste principalement de Jan-Michael Vincent, outre quelques films datant d’il y a plusieurs décennies et une ou deux séries télé, c’est la lente et inexorable déchéance de ce jeune premier au physique ravageur, aux muscles d’acier, devenu une épave défigurée, édentée, borgne et unijambiste. Une incroyable et affreuse métamorphose, quasiment unique dans l’Histoire du cinéma.

JMV

« SUPERCOPTER »

On le repère en blondinet sympathique dans « LES GÉANTS DE L’OUEST » aux côtés de John Wayne, on le revoit face à Robert Mitchum, jouant son fils haineux et rancunier. C’est « LE FLINGUEUR », le polar-culte de Michael Winner qui l’immortalise au cinéma. Il y joue l’apprenti cynique et dévoyé d’un tueur à gages joué par Charles Bronson. Un face à face mémorable où les regards de chats des deux comédiens finissent par se ressembler. Sur sa lancée, Vincent joue un sous-Tarzan pour Disney dans « NANOU, FILS DE LA JUNGLE », un voyou arrogant maltraitant les animaux dans « LA CHEVAUCHÉE SAUVAGE », un camionneur insoumis dans « LA ROUTE DE LA VIOLENCE », un biker dans « LES SURVIVANTS DE LA FIN DU MONDE » et un surfeur dans « GRAFFITI PARTY » autre film-culte signé cette fois de John Milius. À ce stade, tout laissait espérer une grande carrière. Jan-Michael est à nouveau remarqué face à Burt Reynolds dans « LA FUREUR DU DANGER » en cascadeur calculateur, il apparaît en officier de marine dans la minisérie TV « LE SOUFFLE DE LA GUERRE » où il retrouve Mitchum. Paradoxalement, les 55 épisodes de « SUPERCOPTER » où il pilote un hélico high-tech aux côtés d’Ernest Borgnine, le rendent populaire auprès du grand public et marquent le début de sa descente aux enfers, en partie due à l’alcool. Dans ses mémoires, Borgnine parle de la difficulté, puis de l’impossibilité à travailler avec lui.

On le revoit de plus en plus abimé dans des nanars comme « XTRO 2 », à peine reconnaissable dans « BUFFALO ‘66 » de Vincent Gallo, jusqu’à ce que, progressivement, il disparaisse des radars. Les rares photos de lui paraissant dans la presse ou les réseaux sociaux révélant un homme détruit, ravagé, difficilement identifiable. Triste destinée…

JMV2

DANS UN ÉPISODE DE « POLICE STORY »

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 mars 2019 dans ACTU DE BDW2

 

THE REIVERS !

REIVERS BR

SORTIE ALLEMANDE EN BLU-RAY DE « REIVERS », UN DES FILMS LES MOINS CONNUS DE McQUEEN. PISTE ET SOUS-TITRES ANGLAIS ANNONCÉS !