RSS

Archives de Catégorie: CINÉMA ITALIEN

Image

HIER, ELLE A FÊTÉ SES 80 ANS…

CC 80

Publicités
 

VITTORIO TAVIANI : R.I.P.

TAVIANI

VITTORIO TAVIANI (1929-2018), EN TANDEM AVEC SON FRÈRE PAOLO, IL SIGNA UNE VINGTAINE DE LONGS-MÉTRAGES PERSONNELS ET MULTI-PRIMÉS.

 
19 Commentaires

Publié par le 16 avril 2018 dans CARNET NOIR, CINÉMA ITALIEN

 

THE GREAT ONE !

SILENCE

SORTIE U.S. EN HD ET EN JUIN DU « GRAND SILENCE » ENFIN RESTAURÉ ! MOMENT TANT ATTENDU DES AFICIONADOS. BELLE JAQUETTE, EN PLUS !

 

« LA BATAILLE D’ALGER » (1966)

ALGERCe qui frappe immédiatement en découvrant aujourd’hui un film comme « LA BATAILLE D’ALGER » datant tout de même de plus de 50 ans, c’est l’extraordinaire modernité de sa réalisation qui rend invisibles tous les artifices techniques déployés pour obtenir ce rendu quasi-documentaire. Gillo Pontecorvo nous plonge dès les premiers plans noir & blanc et granuleux, dans cette année 1957, où le FLN multiplie les attentats à Alger, jusqu’à l’arrivée des paras français chargés de les éliminer.

C’est le début d’une lutte pour l’indépendance qui s’acheva cinq ans plus tard et le scénario, magnifiquement agencé en vignettes éclatées, s’efforce de ne jamais prendre parti, de montrer au lieu d’asséner, de ne jamais caricaturer aucun camp, ni d’ailleurs de les glorifier. Que de sentiments contradictoires suscitent ces scènes où des femmes algériennes vont déposer des bombes dans des lieux publics !

Coproduction italo-algérienne tournée sur les lieux de l’action, « LA BATAILLE D’ALGER » est une leçon d’Histoire extrêmement instructive sans jamais être didactique ni partisane. Bien sûr, le sublime dernier plan clôturant le film ne laisse guère de doute sur les sympathies des auteurs ! Mais le personnage du colonel des paras, joué par le glaçant Jean Martin, n’est pas dépeint comme une brute sadique. Impitoyable certes, mais également intelligent et capable d’empathie. À ses côtés, on se souviendra du visage creusé et inquiétant de Brahim Hadjadj. Tous les comédiens – amateurs pour la plupart – sont parfaitement crédibles et bien dirigés.

En dehors de toute considération politique, Pontecorvo a signé une œuvre puissante, cinématographiquement époustouflante, surtout compte tenu des moyens techniques de l’époque, dans laquelle on s’immerge avec un malaise croissant.

ALGER2

JEAN MARTIN ET… LE DERNIER PLAN DU FILM

À noter que la BO est cosignée par Ennio Morricone et… Pontecorvo, lui-même ! La seconde équipe est dirigée par le réalisateur Giuliano Montaldo. Dans le genre, un authentique chef-d’œuvre.

 

HAPPY BIRTHDAY, SANDRA !

MILO

SANDRA MILO, VEDETTE DES ANNÉES 60 DOTÉE D’UN CERTAIN HUMOUR, VUE CHEZ FELLINI, SAUTET ET ROSSELLINI.

 
4 Commentaires

Publié par le 11 mars 2018 dans ANNIVERSAIRES, CINÉMA ITALIEN

 

PIER PAOLO CAPPONI : R.I.P.

CAPPONI

PIER PAOLO CAPPONI (1938-2018), SECOND RÔLE QUI TOURNA AVEC ROSI OU ARGENTO, UNE CARRIÈRE TRÈS ORIENTÉE VERS LA TÉLÉVISION.

 
2 Commentaires

Publié par le 17 février 2018 dans CARNET NOIR, CINÉMA ITALIEN

 

HAPPY BIRTHDAY, FRANCO !

ZEFFIRELLI

FRANCO ZEFFIRELLI, RÉALISATEUR ESTHÈTE ET PARFOIS POMPIER, IL SIGNE DE BELLES ADAPTATIONS DE SHAKESPEARE ET PLUSIEURS MÉLOS.

 
6 Commentaires

Publié par le 12 février 2018 dans ANNIVERSAIRES, CINÉMA ITALIEN