RSS

Archives de Catégorie: LES FILMS DE STEVE McQUEEN

JUNIOR IS COMING…

Eh bien, voilà ! Après plusieurs décennies d’éditions DVD hideuses recadrées ou en 4/3, « JUNIOR BONNER, LE DERNIER BAGARREUR » sort enfin en Blu-ray ! Malgré le titre français bien ringard, c’est un des rares films de Sam Peckinpah où la violence n’occupe qu’une place très mineure, voire inexistante.BONNER

Le film sort seulement aux U.S.A. le 31 octobre, chez Kino Classics, mais c’est déjà un premier pas pour sortir de l’ombre ce joli opus nostalgique de « Bloody Sam », situé dans l’univers en sursis du rodéo et interprété par Steve McQueen, Ida Lupino, Robert Preston, Ben Johnson et Joe Don Baker.

C’était l’ultime film introuvable du réalisateur et de l’acteur principal (puisque « UNE CERTAINE RENCONTRE » sort également ces jours-ci), ce qui va pouvoir combler les emplacements demeurés longtemps vacants sur les étagères des complétistes.

Publicités
 

36 ANS, JOUR POUR JOUR…

smq-36

LE 7 NOVEMBRE 1980 DISPARAISSAIT STEVE McQUEEN À L’ÂGE DE 50 ANS. LA STAR EST DEVENUE ICÔNE. ICI, DANS LE DERNIER PLAN DE « BULLITT ».

 

YUL ET STEVE EN ROUTE VERS BOOT HILL…

7 STAR CINÉ

PARCE QU’IL Y A DES SCÈNES DONT ON NE SE LASSE JAMAIS. UN EXTRAIT DES « 7 MERCENAIRES » DANS « STAR CINÉ VAILLANCE », EN 1961.

 

« LA GRANDE ARNAQUE DU HOLD-UP » !

ST LOUIS DEUTSCHAinsi donc, Steve McQueen aurait joué un gangster implacable des années 30, au visage impassible, massacrant ses ennemis à la sulfateuse. Et tout cela dans un film « Planifié comme un mécanisme d’horlogerie, prêt à exploser comme une bombe » (comme l’affirme la ‘tagline’) ? Et dans un film intitulé « LA GRANDE ARNAQUE DU HOLD-UP » (enfin, grosso-modo), qui plus est ?

C’est donc d’Allemagne que nous vient cette magnifique jaquette comme on les aime : le film c’est bien sûr « HOLD-UP EN 120 SECONDES » (1959) une petite série B en noir & blanc, qui offrit un de ses premiers rôles principaux au jeune McQueen. Il n’y joue pas du tout un émule implacable de Dillinger, mais un juvénile étudiant pusillanime et peu sûr de lui, qui accepte de participer à un braquage, pour payer sa fac. À la fin, il se dégonflera lamentablement…

Quel rapport avec l’illustration, alors ? Aucune, bien sûr ! L’action se passe dans les années 50 et pas vingt ans plus tôt, Steve n’a pas de mitraillette, pas de chapeau et il n’arbore jamais cet air méchant.

Où serait le plaisir, autrement ?

McQUEEN TEL QU’IL APPARAÎT RÉELLEMENT DANS LE FILM...

McQUEEN TEL QU’IL APPARAÎT RÉELLEMENT DANS LE FILM…

 
 

AMERICAN FRIENDS IN BLUE !

SORTIES U.S. EN BLU-RAY POUR L’ÉTÉ :: DU ROY, DU YUL, DU STEVE, DU LEE ET DU JACK ! QUE DU BONHEUR EN HD...

QUATRE SORTIES U.S. EN BLU-RAY POUR L’ÉTÉ : DU ROY, DU YUL, DU STEVE, DU LEE ET DU JACK ! QUE DU BONHEUR EN HD…

 

AUJOURD’HUI, IL AURAIT FÊTÉ SES 85 ANS…

MC ANNIV

 
Image

IL Y A 34 ANS, DISPARAISSAIT STEVE McQUEEN…

MCQRIP