RSS

Archives de Catégorie: NOS RÉCLAMATIONS

ET JEFF, ALORS ?

JEFF

DERNIER CLIN D’OEIL À MIREILLE DARC : POURQUOI « JEFF » SON PREMIER FILM AVEC DELON EST-IL TOTALEMENT INTROUVABLE EN DVD ?

Publicités
 

BRANDO INÉDIT…

Un peu d’archéologie, aujourd’hui ! Marlon Brando, acteur mythique parmi les mythiques, roi du comeback, fauteur de troubles invétéré, personnage insaisissable et ingérable, n’a tourné en fait qu’une petite quarantaine de films entre 1950 et 2001.

Tous ces films sont connus, répertoriés, commentés au fil des livres le concernant, des diffusions télé et des rééditions en DVD ou Blu-ray. Ce qu’on sait moins, c’est qu’avant de débuter au cinéma avec « C’ÉTAIENT DES HOMMES » directement en tête d’affiche, Brando avait tourné deux téléfilms.

Le premier, adapté d’une histoire de Henry Kane, fait partie de la collection « ACTOR’S STUDIO ». Diffusé en 1949, « I’M NO HERO » (réalisateur inconnu) voit Brando en jeune médecin obligé d’opérer un gangster blessé, qui le menace de son arme. Ce face-à-face entre la sensation de Broadway et le second rôle Harry Bellaver durait 26 minutes.BRANDO TV

L’année suivante, Marlon apparaît dans « COME OUT FIGHTING » réalisateur anonyme également, téléfilm d’une même durée, qui aurait dû être le pilote d’une série jamais tournée. Il y incarne un boxeur nommé ‘Jimmy Brand’ aux côtés de Richard Boone (qu’il retrouvera 18 ans plus tard dans « LA NUIT DU LENDEMAIN » au cinéma), Lee Tracy, J. Edward Bromberg et Audrey Christie. Ces deux œuvres n’ont jamais refait surface depuis leur sortie. Ont-elles disparu corps et biens ? Sont-elles récupérables dans les archives d’une chaîne de TV ? On serait bien aise de les voir exhumées un jour ou l’autre. Par simple curiosité…

 

L’INSOUMIS…

insoumis

PUISQUE NOUS FÊTONS LES 81 ANS D’ALAIN DELON, RÉCLAMONS LA SORTIE DVD D’UN DE SES RARES FILMS INÉDITS : « L’INSOUMIS » !

 

« THIS RUGGED LAND » : le film oublié de Charley Bronson…

RUGGED3

CHARLES BRONSON ET RICHARD EGAN

Charles Bronson a tourné plusieurs films très obscurs, jamais réédités en vidéo, ne passant jamais à la TV. Le plus mystérieux est « THIS RUGGED LAND » (litt. : « CETTE TERRE FAROUCHE »), sorti en salles aux U.S.A. dans des doubles-programmes et ailleurs sous le titre « IL RANCH DELLA VIOLENZA » ou « TIERRA VIOLENTA ». Il connut une discrète exploitation en VHS dans les années 90 sous le titre « MEAN JUSTICE », évident racolage aux fans de Paul Kersey.

RUGGED2

BRONSON DANS LE RÔLE DE MORENO

De quoi retourne-t-il exactement ? Il s’agit en fait du « pilote » de la série « EMPIRE », tourné en 1962 par le récemment disparu Arthur Hiller. D’une durée de 71 minutes, le « film » ne fut jamais diffusé tel quel à la télévision américaine. Il fut remonté et abrégé pour devenir – à 52 minutes règlementaires – le premier épisode de la série, sous le titre « THE DAY THE EMPIRE STOOD STILL ».

Dans ce film, Bronson est un ouvrier mexicain accusé d’avoir tué la fille d’un collègue, Denver Pyle. Le contremaître Richard Egan, héros de la série, parvient à le faire acquitter, mais Pyle persuadé de sa culpabilité, se met à persécuter Bronson, allant jusqu’à le ligoter avec du fil barbelé. Refusant de répondre aux provocations, Charley finira par convaincre tout le monde de son innocence.

Malgré le manque d’ampleur de sa mise-en-scène, « THIS RUGGED LAND » se laisse regarder pour son ambiance de western « moderne » préfigurant les ‘soaps’ comme « DALLAS » et pour la prestation de Bronson, excellent dans un rôle qui lui colle à la peau de solitaire opprimé au passé misérable.

Les producteurs le rappelèrent d’ailleurs après quelques mois pour qu’il reprenne son rôle de ‘Paul Moreno’ en tant que personnage récurrent de la série. Il en tourna une douzaine d’épisodes, dont certains où il tenait la vedette. Un des rôles les plus proches, semble-t-il, de sa véritable personnalité. L’épisode où il tombe amoureux d’une future nonne campée par Joan Hackett, lui offrit même l’occasion d’une des plus subtiles prestations de sa carrière.

RUGGED

DENVER PYLE, BRONSON ET RICHARD EGAN SUR DES « FOTOBUSTAS » ITALIENNES.

Espérons un jour une édition décente de « THIS RUGGED LAND » en DVD et, pourquoi pas, de l’intégrale de la série « EMPIRE » dont les acteurs principaux étaient Richard Egan, Terry Moore, Ryan O’Neal, Anne Seymour et Warren Vanders. Et Charley Bronson, cela va sans dire !

 

ON LES VEUT !

Aujourd’hui, grand coup de gueule de « BDW2 » au sujet de ces films auxquels on n’a pas droit. Introuvables, que ce soit en DVD ou en Blu-ray, ils deviennent des Graals inatteignables, de plus en plus lointains d’année en année, sans que l’on sache très bien pourquoi.ONLES VEUT

On a récemment ENFIN récupéré « LA FIN DU JOUR » et « LA BELLE ÉQUIPE » de Duvivier, et ça c’est formidable, mais les autres, tous les autres, où sont-ils ? Quelques exemples au hasard et en vrac :

« ALAMO » (version intégrale) de John Wayne, jadis sorti en laserdisc : disparu. « LES DIABLES » de Ken Russell dont le director’s cut a sombré corps et biens dans les limbes. « L’ULTIME RANDONNÉE » un des meilleurs rôles – paraît-il – de Redford. Où est-il ? « HITCHER » l’original avec Rutger Hauer qui serait si beau en Blu-ray ! « LA MÉNAGERIE DE VERRE » d’après Tennessee Williams avec Kirk Douglas ? « CINQ JOURS CE PRINTEMPS-LÀ » de Fred Zinnemann avec Sean Connery ? « CHACAL » du même Zinnemann, avec Edward Fox dans un transfert enfin décent ! « UNE CERTAINE RENCONTRE », le plus joli film de Robert Mulligan avec McQueen et Natalie Wood ? Et depuis combien de temps attend-on une sortie en 16/9 et en Blu-ray du beau « ABYSS » de James Cameron ?

Et côté français ! « L’ATTENTAT » de Boisset sur l’affaire Ben Barka avec un casting incroyable ? Ou « UN HOMME DE TROP » et « COMPARTIMENT TUEURS » de Costa-Gavras ?

Une petite poignée de films parmi tant d’autres. Si vous pensez à d’autres œuvres injustement inhumées, n’hésitez pas…

ON LES VEUT !

 
32 Commentaires

Publié par le 12 juin 2016 dans ACTU DE BDW2, NOS RÉCLAMATIONS

 

HAPPY BIRTHDAY, PETER !

COLLINSON

PETER COLLINSON (1936-1980), RÉALISATEUR MORT TRÈS JEUNE. AUTEUR DU CLASSIQUE « L’OR SE BARRE ». À QUAND SES « BAROUDEURS » EN BLU-RAY ?

 

HAPPY BIRTHDAY, SERGIO !

CORBUCCI

SERGIO CORBUCCI (1926-1990), PROFITONS DE SON ANNIVERSAIRE POUR RÉCLAMER SON GÉNIAL « GRAND SILENCE » EN ÉDITION BLU-RAY.