RSS

Archives de Catégorie: FILMS FRANÇAIS

« LES ACTEURS » (2000)

Les films de Bertrand Blier sont pratiquement un genre en soi. Ils ont tous (à deux ou trois exceptions près)  les mêmes qualités et les mêmes défauts : une écriture excessivement libre, poussant sa logique jusqu’à l’absurde, un dialogue acéré, mais aussi une propension à s’essouffler à mi-chemin et à perdre le public en route. « LES ACTEURS » ne fait pas exception à la règle.ACTEURS.jpg

Cela démarre par un trio de comédiens dans de savoureux avatars d’eux-mêmes : André Dussollier, Jacques Villeret et Jean-Pierre Marielle. Ils déjeunent à la Maison du Caviar et tout se met à déraper quand le serveur n’apporte pas un pot d’eau chaude réclamé par le susceptible Marielle. Ensuite, les rencontres s’enchaînent. Avec de bonnes surprises comme Sami Frey très drôle, Gérard Depardieu dans une auto-parodie décomplexée et surtout Jean Yanne fabuleux en médecin des assurances indélicat. L’épisode Pierre Arditi-Jean-Claude Brialy traîne en longueur, l’apparition d’un Alain Delon fantomatique est incongrue, pas drôle du tout, et met un peu mal à l’aise. Le dernier tiers part dans tous les sens, alterne les moments brillants et les saynètes qui tombent complètement à plat. Mais il y a des choses étonnantes malgré tout, comme Jean-Paul Belmondo jouant un abruti constamment mort de rire et se laissant insulter par Michel Serrault hors de lui. C’est surréaliste ! L’auteur ose même aller jusqu’à l’émotion brute, sans fard, avec le monologue de Maria Schneider qui lui colle à la peau ou la conclusion où Blier lui-même et Claude Brasseur parlent au téléphone à leurs célèbres pères disparus.

On ne sait pas trop si « LES ACTEURS » est une réussite ou pas. C’est trop désordonné, sans colonne vertébrale. Mais il vaut certainement le coup d’œil pour la richesse de sa distribution, son goût du délire et pour le trio Dussollier-Marielle-Villeret très savoureux. Dommage qu’ils disparaissent progressivement du scénario.

Publicités
 

ANÉMONE : R.I.P.

ANÉMONE

ANÉMONE (1950-2019), ACTRICE COMIQUE DES ANNÉES 80, IMMORTALISÉE PAR SON RÔLE DE THÉRÈSE DANS « LE PÈRE NOËL EST UNE ORDURE ».

 
5 Commentaires

Publié par le 30 avril 2019 dans CARNET NOIR, FILMS FRANÇAIS

 

HAPPY BIRTHDAY, ANOUK !

AIMEE

ANOUK AIMÉE, IMMORTALISÉE PAR « UN HOMME ET UNE FEMME », VUE ÉGALEMENT CHEZ BECKER, FELLINI, CUKOR, ETC. LONGUE ET RICHE CARRIÈRE.

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 avril 2019 dans ANNIVERSAIRES, FILMS FRANÇAIS

 

JEAN-PIERRE MARIELLE : R.I.P.

MARIELLE

JEAN-PIERRE MARIELLE (1932-2019), GRAND SECOND RÔLE, PARFOIS TÊTE D’AFFICHE, MÉMORABLE CHEZ CORNEAU, SÉRIA, TAVERNIER ET… ARGENTO.

 
24 Commentaires

Publié par le 25 avril 2019 dans CARNET NOIR, FILMS FRANÇAIS

 

HAPPY BIRTHDAY, NICOLE !

GARCIA

NICOLE GARCIA, UNE DES MEILLEURES ET DES PLUS MYSTÉRIEUSES ACTRICES FRANÇAISES, DEVENUE UNE EXCELLENTE RÉALISATRICE.

 
15 Commentaires

Publié par le 22 avril 2019 dans ANNIVERSAIRES, FILMS FRANÇAIS

 

HAPPY BIRTHDAY, PHILIPPE !

DEBROCA

PHILIPPE DE BROCA (1933-2004), RÉALISATEUR INÉGAL MAIS DÉBORDANT DE FANTAISIE. IL FIT BEAUCOUP POUR LA RENOMMÉE DE BELMONDO.

 
10 Commentaires

Publié par le 15 mars 2019 dans ANNIVERSAIRES, FILMS FRANÇAIS

 

HAPPY BIRTHDAY, GEORGES !

SIMENON

GEORGES SIMENON (1903-1989), LE ROMANCIER FRANCOPHONE LE PLUS PROLIFIQUE ET LE PLUS ADAPTÉ AU GRAND ET PETIT ÉCRAN. PÈRE DU COMMISSAIRE MAIGRET.